touslestarifs.com

Quels sont les cas particuliers de bonus/malus ?

bonus malusIl existe certaines règles communes à toutes les compagnies d’assurance sur le CRM (bonus/malus). A savoir :

-Le joker : si votre bonus est à 50% depuis plus de 3 ans sans sinistre responsable, le prochain sinistre responsable ne sera pas compté dans le calcul du CRM (il n’impactera pas votre bonus.

Par exemple : un conducteur a un bonus de 50% depuis 5 ans et sans aucun sinistre. Il fait un accident dans lequel sa responsabilité est prouvée. Il devrait donc subir un malus et voir son bonus ramené à 37,5%. Avec le joker, son bonus restera à 50%.

-La descente rapide : cette règle intervient en cas de CRM supérieur à 1.00, c’est-à-dire pour les conducteurs fortement malusés. La règle stipule qu’après un délai de 2 ans sans sinistre responsable, le CRM est ramené à 1.00. C’est-à-dire que la totalité des malus sont effacés.

-La période de référence : si un sinistre se produit 2 mois avant votre échéance principale, il ne sera compté que dans le calcul du CRM (bous/malus) de l’année suivante. C’est-à-dire qu’il n’aura pas d’influence sur votre bonus en cours mais seulement sur celui de l’année prochaine.

Certains assureurs pratiquent à titre commercial les sur-bonus ou super-bonus. Ils consistent en une réduction supplémentaire pour les conducteurs ayant déjà leur bonus au  maximum à savoir 50%. Ils visent à récompenser encore un peu plus les très bons conducteurs. Notez bien que ces sur-bonus ne pourront pas être repris par la concurrence en cas de changement de contrat (mise à part une offre équivalente). En effet la limite maximum légale est fixée à 50%. Tout avantage supplémentaire ne représente qu’une remise à titre commerciale qu’il faudra renégocier.


A propos

TousLesTarifs.com est un comparatif indépendant des différents produits financiers présents sur le marché Français.

Recherche

Suivez-nous

© Copyright 2014. All rights reserved. Contact