touslestarifs.com

BAISSE DU LIVRET A : Les alternatives pour l’épargne

epargneAvec une baisse au 1er Août 2015, le taux du Livret s’élève aujourd’hui à 0.75%. On est bien loin du taux de 2008 de 4% ou même de celui d’Octobre 1981 de 8,5% ! Mais si cette solution d’épargne est exonérée d’impôts et de prélèvements obligatoires, force est de constater que les français cherchent de plus en plus un rendement pour leur épargne plutôt qu’une sécurité à taux quasi-nul. Petit tour d’horizon des différentes alternatives.

ComparatifLivret APEL
  • Date de création
  • Age
  • Mission
  • 22 mai 1818
  • 197 ans
  • Financer la construction de logements sociaux
  • 24 décembre 196
  • 45 ans
  • Financer l'acquisition d'une résidence principale ou la réalisation de travaux.
  • Nombre par personne
  • Versement minimum a l'ouverture
  • Versement minimum annuel
  • Plafond de versement
  • 1 seul livret
  • 10 euros
  • Aucun
  • 22 950 euros
  • 1 seul plan
  • 225 euros
  • 540 euros
  • 61 200 euros
  • Durée minimale
  • Durée maximale
  • Aucune
  • Aucune
  • Quatre ans. En cas de clôture après deux ans, la rémunération du PEL est acquise.
  • Dix ans. Passé ce délai, les versements ne sont plus possibles. À sa quinzième année, il devient un livret classique.
  • Rémunération annuelle
  • 0,75% depuis le 1er août 2015
  • 2% depuis le 1er février 2015, 2,5% pour les plans ouverts du 1er août 2003 au 31 janvier 2015.
  • Impôt sur le revenu
  • Prélevements sociaux
  • Exonéré
  • Exonéré
  • Exonéré jusqu'à la 12e année.
  • Au taux de 15,5% pour ceux ouverts depuis le 1er mars 2011.
  • Nombre de détenteurs
  • Encours global
  • Encours moyen
  • 61,6 millions
  • 263 milliards d’euros
  • 4092 euros
  • 14 millions
  • 215,9 milliards d'euros
  • 15 120 euros

 

Les livrets défiscalisés

Parmi les livrets exonérés, si le taux du livret A a atteint son niveau le plus bas depuis sa création (en 1818!), il reste encore le Livret d’Epargne Populaire(LEP) pour les personnes aux revenus modestes. Rémunéré à 1.25%, il est palfonné à 7 700 € et produit des intérêts le 1er et les 16 de chaque mois.
C’est encore le seul livret d’épargne qui permet, pour celui qui y a droit, un placement sans risque.

Comparer les livrets

Les comptes à terme:

Soumis aux prélèvements sociaux et à l’imposition, les intérêts du compte à terme varient de 0.5 à 2.5 % selon la durée de placement. Ce compte bancaire est moins utilisé que d’autres et pourtant avec 2.5% d’intérêt à l’année, il vaut le coup de s’y intéresser.

En pratique, l’épargnant verse en une seule fois un montant sur ce compte en s’engageant sur une durée pendant laquelle son argent est bloqué. Le durée peut varier de un à vingt-quatre mois et le taux d’intérêt est calculé en fonction de celle-ci. Plus on épargne longtemps, plus la taux sera intéressant. De plus, si l’épargnant souhaite s’engager sur une période de quelques années, le taux d’intérêt sera alors revu à la hausse tous les 6 mois, de façon à récompenser la fidélité de l’épargnant.

A calculer alors selon le montant que l’on souhaite épargner et les impôts et prélèvements qu’il faudra verser par la suite, afin que l’épargne soit rentable.

Les livrets d’Epargne des banques

Banques en ligne et banques traditionnelles redoublent d’efforts pour vendre leurs livrets d’Epargne, Compte sur Livret ou encore Livret Plus… Mais est-ce plus intéressant qu’un Livret A?
La surenchère est grande pour ces produits bancaires. Certains promettent des taux d’intérêt de 5% comme le Crédit Mutuel Arkéa avec le Livret Librissime ou encore 3% +80 € offerts pour la banque en ligne Hello Bank!. Attention cependant à bien étudier les propositions, ces taux d’intérêts alléchants ne sont en général applicables qu’aux 3 premiers mois, il faut regarder quel est le taux pratiqué par la suite ainsi que le plafond de placement et garder en mémoire que ces livrets sont, comme les comptes à termes, soumis à l’impôt et aux prélèvements.

Comparer les livrets

Les livrets d’Epargne solidaire

Epargner et faire un geste caritatif, telle est la mission proposée par ces livrets. En clair, vous épargnez sur un livret certifié Finansol (label qui atteste du caractère solidaire), et chaque année, la moitié des intérêts est reversée à une association caritative. Leurs taux varient de 1,25 à 1,75%, et si les intérêts sont imposables, vous bénéficiez néanmoins de la réduction d’impôt pour les dons aux associations effectués.

Le Plan d’Epargne Logement

Depuis le 1er février 2015, son taux a été baissé, passant de 2,5 à 2%. Si l’on déduit les prélèvements sociaux, son taux net est de 1.69%. Un taux, au regard des autres épargnes disponibles, qui n’est finalement pas si mauvais. Cette solution d’épargne est connue pour faciliter l’obtention du prêt immobilier à taux préférentiel mais elle permet aussi d’épargner en bénéficiant du taux d’intérêt tout simplement à condition de patienter au minimum 4 ans et au maximum 10ans pour retirer ses fonds. Tout retrait avant la fin de 4 premières années est soumis à des pénalités, il faut donc bien réfléchir quant à ses projets futurs et les éventuels “imprévus”.

Les titres participatifs 

Même s’il ne reste que peu de ces titres, il est encore possible d’en acheter. Les titres participatifs sont comme des fonds propres d’entreprises privées et donc soumis aux lois du marché financier. Il s’agît donc d’une prise de risque mais qui peut s’avérer minime selon le montant investi. Si l’on prend en exemple le titre de Renault, TP Renault, pour l’année 2015, celui-ci connaît une hausse de 3.9%, avec une valeur de 546.35 euros. On peut donc placer même une petite partie de son épargne pour limiter les risques.

L’assurance-vie

Avec un rendement annuel de 2.5%, c’est la solution de placement qui connaît le plus de succès en ce moment. Certes, pour pouvoir bénéficier de la meilleure fiscalité, il faut pouvoir patienter 8 ans et il faut ensuite savoir que les gains sont soumis aux prélèvements sociaux. Si vous retirez votre argent avant la fin des 8 ans, les gains seront alors soumis au prélèvement libératoire qui peut atteindre 35% des intérêts gagnés.
C’est donc une solution, malgré les prélèvements sociaux, plus avantageuse que le Livret A mais qui engage sur la durée. Enfin, tous les contrats d’assurance-vie ne se ressemblent pas et il faut bien étudier leurs conditions pour éviter toute mauvaise surprise telles que des frais d’ouverture ou frais de gestion annuels.

Comparer les assurances-vie


A propos

TousLesTarifs.com est un comparatif indépendant des différents produits financiers présents sur le marché Français.

Recherche

Suivez-nous

© Copyright 2014. All rights reserved. Contact